POINTS DE VENTE CONTACT

Quelle cheminée choisir ?

Quelle cheminée choisir ?
Quelle cheminée choisir ?

Pour se parer contre le froid, rien de tel qu’un bon feu de cheminée. A foyer ouvert ou fermé, à gaz, à l’électricité ou à l’éthanol, un bon nombre de modèles sont actuellement proposés par les fabricants. Pour vous guider dans vos choix, zoom sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous en matière de cheminée.

La cheminée à foyer ouvert

La cheminée à foyer ouvert est le modèle le plus répandu dans les maisons. Son principe consiste en une niche directement reliée à un conduit par lequel s’échappe la fumée. Elle invite à passer des bons moments au coin du feu, à admirer les flammes qui ondoient tout en sentant l’odeur du bois qui brûle et qui crépite.

Le premier avantage d’une cheminée à foyer ouvert est l’éventail de modèles proposés par les fabricants. Vous pourrez choisir la cheminée de vos rêves en fonction de sa forme, sa matière ou encore son implantation. Elle s’intègrera facilement à tous les styles d’intérieur. Sachez aussi qu’il existe des modèles de cheminées à foyer ouvert pour tous les budgets.

La cheminée à foyer ouvert, c’est aussi quelques points négatifs. Avec un faible rendement thermique tournant seulement autour de 15%, elle chauffe peu. Cela peut cependant augmenter jusqu’à 50% grâce à l’installation de récupérateurs de chaleur. Ce type de cheminée consomme également une quantité assez importante de bois, et il est nécessaire de gérer régulièrement l’alimentation du feu. Enfin, ce type de cheminée, tout comme il demande un entretien fréquent de par la salissure causée par les poussières.

La cheminée à foyer fermé

La cheminée à foyer fermé est un modèle qui séduit de plus en plus de particuliers pour se chauffer. Le feu y est alimenté grâce aux bûches de bois, aux pellets ou aux granulés. Ce système de chauffage séduit par le fait qu’elle allie le charme et l’esthétique d’une cheminée traditionnelle à l’efficacité d’un insert.

Une cheminée à foyer fermé offre de multiples avantages. Le premier est sans aucun doute son rendement qui se situe entre 70% et 85%, avec un pouvoir calorifique jusqu’à 7 fois supérieure par rapport à un foyer dit ouvert. Ce modèle de cheminée assure aussi une grande sécurité grâce à sa porte vitrée qui empêche toute projection. Côté esthétique, elle s’adapte facilement à toutes les espaces grâce aux différents modèles proposés (centrale, suspendue, encastrée ou adossée à un mur, en angle…).

Mais la cheminée à foyer fermé présente tout de même quelques contraintes. Son installation requiert des travaux qui nécessitent l’intervention d’un professionnel, et dont l’importance dépend du modèle choisi. Cela engendre des coûts supplémentaires. A cela s’ajoute aussi le fait qu’elle n’est pas adaptée pour les petites surfaces. Autre inconvénient, la nécessité de nettoyer les vitres assez fréquemment.

La cheminée au gaz

Une cheminée au gaz est une cheminée qui fonctionne au gaz naturel ou au propane. Le gaz propane liquéfié utilisé pour son alimentation peut être en bouteille ou en citerne. Reproduisant les flammes d’une cheminée traditionnelle, elle peut être utilisée comme système de chauffage principal pour réchauffer l’intérieur d’une maison en période hivernale. La cheminée à gaz peut être à foyer fermé ou à foyer ouvert.

L’installation d’une cheminée au gaz vous fera profiter de nombreux avantages. Dans un premier temps, son rendement est de l’ordre de 100%. Une fois allumée, la flamme chauffe d’ailleurs instantanément. La chaleur générée par les flammes peut facilement se régler grâce à une télécommande. Autre atout, elle évite les contraintes liées à l’entretien car, bien qu’elle offre de vraies flammes, elle ne crée ni cendres ni fumées. Utilisant le gaz comme principal combustible, fini les corvées de bois, l’alimentation de l’appareil ou encore la surveillance du feu. Les cheminées au gaz sont également disponibles dans un grand choix de modèles, et avec de nombreuses options pour s’adapter à vos envies (modernes ou classiques, avec foyer ouvert ou fermé, encastrable ou murale…).

Quelques inconvénients sont tout de même à prendre en compte au moment de choisir ce type de cheminée. L’odeur agréable du feu de bois, tout comme les crépitements tant appréciés lors d’un feu de cheminée, sont quasiment absents. Autre point faible, la cheminée à gaz n’est pas écologique, sachant que le combustible utilisé n’est pas une énergie renouvelable. Enfin, le coût à l’achat et à l’installation est élevé comparé à d’autres modèles de cheminées.

La cheminée électrique

Comme son nom l’indique, la cheminée électrique fonctionne essentiellement à l’électricité. Elle fonctionne sur le même principe qu’un radiateur électrique, mais vous permet de profiter du charme de jolies flammes ondoyantes. C’est l’alternative idéale pour ceux qui souhaitent installer une cheminée tout en évitant certaines contraintes (travaux d’installation, stockage du bois, entretien salissant, fumées…).

Côté avantages, ce type de cheminée est avant tout apprécié pour son installation facile et rapide sur simple prise électrique, ce qui est à la portée de tous. Elle ne nécessite également aucun entretien particulier, un simple dépoussiérage suffit. La cheminée électrique est disponible dans un large éventail de styles et de formes. Cela lui permet d’être intégré facilement dans toutes les maisons, quelles que soient leurs superficies, tout en apportant une touche unique à votre décoration intérieure.

Mais la cheminée électrique possède également quelques inconvénients. La cheminée électrique est uniquement destinée à chauffer de petites surfaces, et de façon ponctuelle. De plus, ses performances sont limitées, avec une puissance de chauffe comprise entre 1000 W et 2000 W. Elle est donc plus adaptée en tant que chauffage d’appoint ou comme complément de chauffage.

La cheminée au bioéthanol

De plus en plus en vogue ces dernières années, la cheminée au bioéthanol est à mi-chemin entre la cheminée et le poêle. Elle fonctionne grâce à un réservoir rempli d’éthanol. Une fois le brûleur allumé, la combustion produit de vraies flammes et libère de la chaleur. Ce type de cheminée offre un bon compromis entre le plaisir d’une cheminée au bois et l’absence de contraintes de la cheminée électrique.

Le premier atout de la cheminée au bioéthanol est sa mobilité. En effet, l’appareil peut être placé partout dans la maison, et ne nécessite aucune installation particulière car elle n’a pas besoin de conduit d’évacuation. Elle s’alimente également facilement et ne demande pas beaucoup d’entretien car elle ne produit ni fumée, ni cendres, ni suie ou toute autre forme de poussière. Enfin, l’esthétique de ce type de cheminée en fait un véritable objet de décoration. Décliné dans différentes formes et tailles, dans divers matériaux et dans des couleurs variées, elle s’intègre facilement à tous les styles d’intérieur.

La cheminée au bioéthanol dispose cependant de certaines limites. Le principal est sans aucun doute sa puissance de chauffe de 5kW qui est relativement faible par rapport aux cheminées classiques. Autre inconvénient, le coût. Bien que l’appareil soit moins cher à l’achat, le combustible représente un budget conséquent sachant que l’éthanol est jusqu’à 6 fois plus cher comparé au bois de chauffage (2€ / 1L). La consommation pèse également sur le coût car il faudra compter un peu plus de 20L/mois pour une utilisation moyenne de 3h par jour. Enfin, l’appareil présente des points faibles niveau sécurité : l’éthanol est particulièrement inflammable et polluante.

Les réponses à vos questions sur le choix d’une cheminée

Comment choisir son foyer fermé ?

En plus des exigences personnelles comme l’esthétique, le choix d’un foyer fermé de cheminée repose également sur quelques critères incontournables qui sont :
Le rendement (plus il est élevé, plus la performance globale de l’appareil est importante). Le rendement d’un foyer fermé peut aller jusqu’à 85% ;
La puissance : à choisir en fonction du volume de la surface à chauffer. Il est préférable de compter autour de 10kW pour 100 m².
Le matériau et la taille du foyer : les petits foyers avec une seule face vitrée dispose d’une plus grande autonomie que les grands foyers et ceux offrant plusieurs surfaces vitrées. De plus, la vitesse de chauffe d’un foyer en acier est supérieure à celle d’un modèle en fonte.

Quelle est la différence entre une cheminée et un poêle ?

Sur le plan esthétique, la cheminée offre un aspect plus traditionnel, tandis que le poêle est résolument plus moderne. Côté performance et sécurité, le poêle est plus efficace en matière de diffusion de chaleur, et est plus facile à régler par rapport à la flamme nue d’une cheminée. Enfin, bien qu’elle apporte une ambiance plus rustique, la cheminée est nettement plus encombrante que le poêle qui est décliné en différents formats et volumes, et peut ainsi s’adapter à toutes les superficies d’intérieur.

Qui chauffe le plus, insert ou poêle ?

L’insert et le poêle ne présentent pas de grandes différences au niveau de la performance. Si le rendement d’un insert est compris entre 70% et 80%, celui d’un poêle peut aller jusqu’à 85%. Cependant, le poêle assure une diffusion de chaleur plus rapide. De plus, il peut être doté, en option, d’une masse accumulatrice de chaleur destinée à en prolonger la diffusion une fois l’appareil éteint. A noter également que la température recherchée peut ne pas être atteinte avec un insert, pouvant ainsi altérer le confort recherché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *